AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quarrel Twist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quarrel Twist

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 23/09/2015

Feuille du poney
Niveau: 2
Énergie Vitale :
11/11  (11/11)
Expérience :
15/20  (15/20)

MessageSujet: Quarrel Twist   Mer 23 Sep - 17:04

Quarrel Twist

Nom: Quarrel Twist

Age: 20 ans

Sexe: Jument

Cutie Mark: Il est quasiment effacé à cause de cicatrices profondes

Aime(s): Semer la zizanie, voler (comme tout pégase), écrire des pièces de théâtres et les jouer, MédiaFire.

Aime(s) pas: Se faire berner, qu’on ne la calcule pas lorsqu'elle veut se faire remarquer, et qu’on apprécie pas du tout une de ses pièces.

Classe: Barde

Camp: Pas encore défini.

Alignement: Chaotique Neutre

Physique (Minimum 100 mots)
C’est une pégase au corps plutôt fin. Ses ailes sont grande, comme ceux d’un pégase normal. Sa couleur est jaune, d’un jaune foncé dans l’ombre, mais éclatant en lumière. Certains diront couleur dorée. Un examen attentif montrera des cicatrices à certains endroits, très peu voyant, signe qu'elle a connu un rude accident. Elle possède une crinière un peu lisse bleue foncée. On peut remarquer quelques variances plus sombres au niveau de quelques mèches, devant. Sa queue est de la même couleur, et suit le même style. Sa cutie mark est presque impossible à identifier, car la pégase a reçu des entailles profondes à cet endroit. La première chose qu’on remarque chez elle, un détail qui tape à l’œil, est sans doute le plus inquiétant. Son œil droit a un iris rouge. Mais son œil gauche est entièrement noir. On pourrait dire qu’elle l’a perdu, mais il n’en est rien. Sa pupille a totalement disparue, elle. A moins qu’elle ne soit devenue ce point rouge. Qui brille dans le noir, d’ailleurs. Une lueur très inquiétante...
En affaire, elle porte pratiquement tout le temps un sac en bandoulière, contenant divers choses utiles, notamment ses livres à écrire.


Caractère (Minimum 100 mots)
C’est dangereux d’avoir des relations avec elle, dans certaines circonstances. Car elle pourrait vous poignarder dans le dos, selon l’expression, voir au sens propre, s’il le faut. En effet, si elle devait avoir quelque chose, elle n’hésiterait pas à trahir pour se l’approprier. Que ça soit trahir ses amis, ou n'importe qui d'autres. Sauf son amour.
Elle a la qualité d’être si sérieuse (même lorsqu'elle ment), qu'on pourrait la croire sur le coup. Quand elle s’ennuie, ou rien que pour le plaisir, elle n’hésite pas à semer l’embrouille dans une conversation. Comme elle a passé son enfance à être actrice, elle sait très bien imiter une émotion. On peut la retrouver blessée par une remarque, la voir pleurer, puis soudainement être en colère, pour finir joyeuse. Elle peut donc se révéler sournoise et manipulatrice.
Malgré tout, on peut la voir souvent joyeuse, et va souvent à la rencontre des autres, même pour risquer de passer au ridicule. Elle apprécie ceux qui aiment ses pièces de théâtres, et peut supporter certaines critiques. « Certaines ». Car elle reste susceptible.
Si vous avez de la chance, et que vous soyez ami avec elle, vous verrez un peu plus de sentiments. Mais ce sera à vous de le découvrir.
Elle est très attachante et douce avec Mediafire. Quoi de surprenant, puisque c'est son petit ami. Elle y tient beaucoup, et ne l'abandonnerait jamais. Sauf si... Sauf si il l'a trahit, comme l'autre... En admettant cette éventualité, elle n'hésitera pas à détruire tout ce qu'il aime, un par un. Et elle l'achèverait avec délectation.
Car on ne trahit pas Quarrel ainsi.

Histoire (Minimum 200 mots)
Avant, elle s'appelait juste Goldy Wing. Ses parents, deux pégases, avaient choisis ce nom à cause de la couleur de leur fille qui ressemblait à l’or. Au début, elle était souvent d’accord avec eux.
Goldy Wing était née dans une ville quelconque dont elle préfère ne plus se rappeler du nom. Ses parents étaient tous deux des pégases. C'était un lieu tranquille, diversifié. Un lieu agréable à vivre. Il y avait toujours quelques abrutis, mais rien de perturbant. Naturellement, il y avait l'école, et déjà petite, Goldy n'aimait pas cela. Fort heureusement, elle apprenait à voler. Si bien que beaucoup de ses proches pensaient qu'elle trouverait sa passion dedans. Mais pour la pégase, ce n'était pas le cas. Certes, elle aimait voler, mais elle se disait que sa vie ne serait pas que cela...
Sa sœur était venue au monde dix ans après elle. Au plus grand plaisir de sa nouvelle grande sœur. Il y eu une vraie complicité entre ces deux-là. Ses amis étaient bien, oui, mais la pégase voulait avoir une petite sœur avec qui discuter plus personnellement.
Un jour de sa douzième année, en se promenant dans la ville avec ses amis, Goldy vit une affiche parlant d’un concours de théâtre. Il fallait passer les qualifications avant tout, et il y aurait plusieurs prix. Tous ses compagnons voulurent essayer. La pégase dorée n'y voyait pas d'inconvénient. Elle s’inscrit, et réussi à passer les qualifications facilement, à sa surprise. Il s’agissait de rejouer une scène d’une pièce, et elle n’éprouvait aucun stresse, ni trou de mémoire durant l’épreuve. Le jury l’avait qualifié immédiatement, et elle put par la suite jouer par groupe une pièce toute entière, devant un public. Elle serait sans doute un peu nerveuse, si ses amis n'étaient pas avec elle. Pendant qu'elle jouait, on lui trouvait une sensibilité et un sérieux exceptionnel, pour son âge. Cela la démarqua des autres. Ce fut un tel succès, que tous le monde l’acclamait à la fin. C’est à ce moment-là qu’elle reçut sa cutie mark. D'après les faibles traces qui demeurent aujourd’hui, si on est franc observateur, on peut confirmer cela.
Ayant apprécié cette nouvelle passion, Goldy se concentra plus sur cet art. Elle suivit des cours spécialisé dans ce domaine. Au fils de deux années, elle devient de plus en plus doué. Elle rejoignit un groupe connu dans la ville et les accompagna dans leur travail. Elle devint la préférée du public, sans que cela fâche les autres. Au début simple actrice, elle se mise à écrire des scénarios, qui furent un bon succès.
Un jour, alors qu'une tournée était prévue, la pégase dorée apprit que ses parents furent morts. Un regrettable accident ayant eu lieu dans une partie d'une ville a tué plusieurs poneys, dont eux. A cet instant, Goldy sombra dans une profonde tristesse, puis dans la dépression. Le cas de sa sœur était un peu plus grave, car elle était plus proche de leur parents. Devenue orpheline, la pégase dorée pouvait cependant vivre indépendamment. Mais pas sa petite sœur. S'en occuper serait très dur. Fort heureusement, il y avait un oncle, qui habitait dans une ville dans les nuages: Clousdale. Elle décida s'envoyer sa sœur là bas, après avoir discuté par lettres avec son oncle. Ce fut triste de se séparer ainsi, mais Goldy ne pouvait pas partir. Elle avait sa vie, ici. De plus, ses études n’étaient pas terminées.
Deux ans plus tard, le chagrin était moins intense, mais toujours présents. Il semblait qu'on ne pouvait éponger cette tache d'encre dans son histoire. Puis un jour, un nouveau était recruté dans sa troupe. Il s'agissait un pégase, du même âge que Goldy. Il était blanc, avec une magnifique crinière rouge. Il semblait timide, voir réservé. Mais sur scène, c'était tout l'inverse. Possédant une assurance surprenante, il rivalisait avec le potentiel de la pégase. Ce qui pourrait en faire un parfait rival. Mais il était gentil, amusant, lorsqu'il lui parlait. Goldy ne le sentait pas tout de suite, mais elle avait un certain sentiment pour ce pégase. Elle vit ensuite qu'elle était tombée amoureuse de lui. Ça ne se trompait pas. Beaucoup le lui disait. Elle sortait souvent des prétextes pour aller le voir, et lorsqu'il était là, elle ne pouvait détacher son regard de lui, jusqu'à ce qu'il tournait les yeux vers elle. Il lui fallut un moment avant de prendre son courage à deux sabots, et lui parler avec franchise. Ils découvrirent qu'ils s'aimaient réciproquement, et ce fut le début d'une période de bonheur. (hs: j'ai horreur de ces histoires à l'eau de rose...) Cela la soulageait de sa douleur. Puis, une licorne arriva... Cette dernière avait un mauvais caractère, et semblait n'avoir aucune sympathie pour Goldy. La seule chose qu'elle avait de bien, c'était sa beauté. Elle était tellement belle que cela compensait sur son caractère. Pas pour la pégase dorée. Et elle eut la crainte de voir son petit ami s'éloigner d'elle, à cause de cela. Ce fut une confirmation, par la suite des événements. Au début, presque invisible, le pégase se défit progressivement de Goldy, et passa plus de temps avec la nouvelle. Malgré les discussions qu'elle eut avec lui, cela n’empêchait pas le malheur d'avoir effet. Elle se mise à détester la licorne, cette voleuse, et détesta ce qu'elle croyait être son petit ami.
Un soir, lors d'une représentation, un événement tout particulier allait marquer un grand changement dans la vie de la pégase dorée. Dans les coulisses, Goldy était prête à entrer en scène, lorsqu'elle vit du coté jardin (dans le jargon du théâtre, cela signifiait la parte gauche de la scène, et des coulisses accessoirement) le pégase et la licorne s’embrasser. Extérieurement, Goldy ne bronchait pas. Mais à l'intérieur, c'était comme si tout avait explosé. Précisément son cœur. Elle se sentait trahis, volée, brisée. Mais alors, à ce moment là, ce fut au tour de la pégase brisée et de la licorne profiteuse d'entrer en scène.
L'histoire de la pièce étant un peu longue à raconter, la description de cette scène de théâtre sera décrite. En outre, les deux représentantes doivent se disputer suite à une affaire amoureuse. Ensuite, l'une d'entre elle devait poignarder l'autre avec un couteau, avant de prendre la fuite. Celle qui poignarde, ce sera le rôle de Goldy. Celle qui se fait poignarder, ce sera la licorne. Bien entendu, la lame était fausse: on pouvait la rétracter. Mais ce soir, ce ne sera pas le cas...
La scène coïncidait avec la réalité. De toute évidence, c'était la pégase dorée qui avait écrit le scénario, lors de la sale période récente qu'elle avait subit. La dispute avait l'air réelle, mais on n'y fit pas attention. Puis, à la toute fin, Goldy sortit son poignard, et comme le personnage qu'elle incarnait, plongea la lame dans le torse de la licorne. Cette dernière se tue subitement, et Goldy vit la douleur et la panique dans ses yeux. Pourtant, tout était très clair. Elle méritait cela. Tandis qu'elle lâcha le couteau, et que le corps commença à se refroidir, elle fixa dans les coulisses le pégase. Il n'y avait rien à dire. Après un regard chargé de haine et de dégoût, elle quitta la scène, et aussi le lieu, mais encore plus la ville.
Elle ignora comment tout cela se finira, mais elle s'en fichait.
Il faisait nuit, lorsqu'elle acheva sa longue fuite dans une forêt. Goldy s’arrêta sous un arbre, et laissa les émotions la submerger. La tristesse, la colère, le dégoût, la peur, ... Plus rien ne sera comme avant. De plus, jamais elle ne reviendrait.
Tandis qu'elle se lamentait, des loups surgirent des buissons, et la voyant, l'attaquèrent. La suite se passa avec des images floues. Très long, cependant. La pégase savait juste que malgré le fait qu'elle se défendait, elle se faisait griffer de toute part. Elle se souvint d'une douleur aiguë, localisé vers son œil. Puis, soudain, plus rien. Elle n'était pas morte, mais il n'y avait plus rien. Plus aucun bruit. Plus personne, pas l'ombre qui bougeait en ce lieu. A croire que ces loups se soient volatilisé. Goldy avait mal de partout, en particulier à son œil. Face contre terre, elle voyait à peine que quelqu'un s'approchait. Mais elle n'avait plus de force, plus la volonté de bouger. La dite personne se pencha au dessus d'elle. Elle ressemblait à une licorne, caché par quelque chose. Impossible d'avoir plus de détails. La licorne, soit-elle, se pencha près de la tête de la pégase brisée. Elle lui disait quelque chose, assez long. Pendant ce temps, il y eut une lueur, rouge, et la douleur vers son œil diminuait. Ayant fini son discours et son oeuvre, la licorne disparut tout simplement. Encore aujourd’hui, Goldy se demandait si cela était qu'un rêve. Un rêve qui lui a rendu son œil... Le lendemain, la pégase se réveilla, ne ressentant plus aucune douleur. Elle remarqua qu'elle se sentait plutôt bien. A sa grande surprise, ses blessures qu'elle avait du avoir hier ont disparut. Presque, en tout cas. Il en restait là où il y avait sa cutie mark. Cela aurait put l'alerter, mais elle était préoccupé par son œil. La réponse fut donné en se penchant au dessus d'un ruisseau assez profond. Son reflet lui révéla un œil gauche noir, totalement, avec juste une lueur rouge.
Peu après, elle décida d'aller rejoindre sa sœur à Clousdale. Elle ne lui révéla que peu de chose sue ce qui s'était passé. Elle n'avait pas envie d'en parler. Elle ne voulait plus parler de ce passé...

Maintenant, sa couleur ne lui semble plus d’or. Mais d’un jaune pâle, sombre parfois. Rien à voir avec l’éclat qu’elle avait avant.
Il est certain qu’il faut que personne ne sache son identité. Sans doute changera-t-elle son nom, qui n’a plus aucune valeur à ses yeux. Un nom qui la correspondra à merveille, pour sa nouvelle vie…

Des années plus tard, vers ses vingts ans, elle partit dans la forêt Everfree. Le besoin d'inspiration était tel que ce lieu lui apporta ce qu'elle lui fallait. Elle fit la rencontre avec un licorne très beau qui l'intéressa, MediaFire. Il avait presque les même passions qu'elle. A ce moment-là, elle eut, ce qu'on appelle dans les clichés romantiques, un coup de foudre. Réciproque. Elle sentit pour la première fois ce qu'était un amour sincère. Elle ne voulut plus qu'une chose: Rester auprès de MediaFire.

Malheureusement, le Destin fut une fois de plus cruel, comme si les malheurs de ses victimes ne suffisait pas pour rassasier sa faim sans fin. Un jour, Quarrel ne trouva plus Média. Disparut du jour au lendemain. Sa disparition inexpliquée la chagrina profondément...

Il n'est jamais revenu...

Une fois de plus, elle se retrouve seule...

...

Cependant, elle n'accepta pas ce Destin...

Non, elle fera tout pour le retrouver...

MediaFire n'est pas au Destin. Il n'est à personne...

... Personne, sauf elle...

Il est à elle-seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médiafire
Admin
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 20
Localisation : La ou le vent m’emmène.

Feuille du poney
Niveau: 8
Énergie Vitale :
56/56  (56/56)
Expérience :
42/80  (42/80)

MessageSujet: Re: Quarrel Twist   Mer 23 Sep - 17:17

Je te valide avec un bonus de 8 Bits ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestriaadventure.monforumgratuit.com
 
Quarrel Twist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Twist of Fate [Compte PNJ] - Présentation, explications
» Twist & Shout /PV/
» TWIST ♥
» ◈ twist of fate
» Lieutenant Page vs Twist of Fate Adverse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestria Adventure :: Dossier personnage :: Personnage(s) :: Validés-
Sauter vers: